Ateliers de traverse RETOUR


CONTACTS :

Mail : ateliersdetraverse@free.fr

Site : http://ateliersdetraverse76.over-blog.com

Facebook : http://facebook.com/dozoul.claudine

Tél. : 06 25 03 36 12
 



Les "Ateliers de traverse" sont intervenus à plusieurs  reprises lors des Rencontres d'Artistes.
 Un stage d'écriture et de dessin intitulé " Carnet d'un voyage en Linerie" a eu lieu en mai 2010, encadré par les Ateliers de traverse avec l'auteure Claudine Dozoul et la sculpteur Marianna Payovitch.

Après un temps d’imprégnation (écriture, tracés, etc.….), le temps de la déambulation libre dans la linerie parmi  les oeuvres des plasticiens s'est   décliné comme un voyage  écrit, dessiné,  …sur un carnet identique pour tous.
 
 
La seconde proposition des Ateliers de Traverse s'est déroulée le 7 mai 2011,  jour du vernissage des Rencontres d'Artistes   avec une proposition de jeux d’écriture et de slogans à partir du mot "ICI"


Ici
L’imagination mange le vieux matou dans les routoirs
 
Ici
L’homme au lin étonne les bigoudis
La broderie meurt de la chambre à part
Les capteurs multicolores rongent l’artiste
Et le blanc atomise la belle prairie
 
Ici
L’artiste souffle les brins d’herbe
Le grand tableau étonne l’imagination
Le souffle du vent fait chanter les fils de lin accrochés aux bâtiments inhabités
Tandis que l’hirondelle atomise la tzigane qui chante
 
Ici
La robe de lin, la broderie de rêve aperçoivent en contrebas de la Scie le vieux matou tout gris
Le travail enrobe la chambre à part et la robe à part enchambre le travail
La ficelle mange l’homme au lin
En quête d’illusions, on écoute tintinabuler la tzigane qui joue
Et le soir, le blanc de la lune nous atomise
 
Ici
Pêcher sans s’en apercevoir dans la chambre à part, c’est mettre l’usine au pays des rêves
Et l’herbe verte, les bâtiments rouges et l’imagination polychrome expliquent le blanc
Tandis que le blanc explique la chambre à part
Que la chambre à part mange l’imagination
Et que l’imagination mange le vieux matou dans les routoirs

Extraits de cadavres exquis produits sur la terrasse du "Café oral -i-thé" mai 2011
Bel imaginaire. Beauté des arbres
La nature dans tous ses états, la joie de la poésie libère l’esprit de l’animal qui vit dans l’humain
C’est multicolore, c’est étincelant, doux, tendre… rassurant et engageant
Il m’emporta vers des contrées lointaines et me raconta l’histoire de sa vie exaltée et de mes jouissances « droguistes »….
 
Personne ne pouvait me comprendre


Les "Ateliers de traverse" ont également initié une collaboration avec le photographe Victor Guérin. L'installation dans un routoir intitulée "Résonnance autour des Portes" invitait les visiteurs à pousser....des portes ....vers des passages...écrits.
 
 « Ouvertures », dans les hauts murs, un lieu de passage
Marianna Payovitch, sculpteur
 
« Spirale »
Victor Guérin
Photographe autodidacte
Baroudeur de nuit traversant Rouen de part en part
Expose à Rouen depuis un an
 
« Rue Martainville » vue par
C.Robert, S.Elichalt, I. Vincent, C.Dozoul
Les Ateliers de Traverse
Atelier de créations – Ecriture, objets autour de l’écrit


BIO :

Les origines des "Ateliers de traverse" :
Notre premier atelier d'écriture eut lieu en décembre 2004 et l'association fut créée en septembre 2006.
A l'origine du projet,une impulsion.
Ecrire ensemble, mettre en commun, œuvrer.
A l'origine du projet, cinq femmes,
cinq sensibilités littéraires,
cinq cheminements en Ecriture et en Lecture.
 
Ateliers à vocation littéraire, notre but est de promouvoir la production, l’édition et la diffusion d’écrits et de toute œuvre s’inscrivant dans une dynamique artistique. Création, fabrication et mises en lien, Les ateliers de traverse placent l’écriture au cœur de leur action.

Notre démarche est résolument littéraire et militante
Traversée exploratoire des sources, genres, thèmes et techniques littéraires et artistiques.  Il s'agit de produire de l'écrit, de favoriser l'émergence de l'œuvre, de revendiquer une posture d'écrivain.

 Nous concevons l'écriture comme un acte créatif ininterrompu
Mails, carnets de voyages ou blog, les échanges se poursuivent entre deux séances d'écriture, le processus de création est sans cesse alimenté. Il est là, en gestation, déjà en mouvement.
 
Nous offrons un cadre et une guidance propices à la création littéraire
La guidance est assurée par des professionnels de l'écriture, formateurs ou enseignants, qui définissent  le cadre et les modalités de l'intervention, organisent et animent l'atelier.
 
Nous utilisons la contrainte comme point d'appui créatif
La consigne d'écriture est une injonction douce. On peut feindre de s'y plier, on peut la détourner, la contourner, lui obéir, sa fonction est toujours de favoriser le surgissement de l'œuvre.


Ce site à été réalisé
avec le soutien financier
de la Région Haute Normandie

Mentions légales - Réalisation www.konu.fr